Masques, dépistage, hôpitaux... : la gestion de la crise à Bruxelles au 8 avril 2020

Les questions ci-dessous ont été posées en séance plénière du Parlement bruxellois le 8 avril 2020. Le débat en intégralité peut être consulté via ce lien.

Premièrement, concernant les masques :


Lors de la précédente séance, le Ministre Maron nous a indiqué que la Région bruxelloise a passé une commande.

  • J’aimerais savoir ou en est cette commande et comment elle sera ou a été distribuée. Cette distribution est-elle décidée par le fédéral ou par la Région ?


Deuxièmement, concernant les maisons de repos :


Le Ministre Maron nous a dit être en contact avec les maisons de repos, et en discussion avec le fédéral concernant la stratégie de dépistage dans les maisons de repos. L’objectif était de déterminer les priorités concernant les tests au sein de ces institutions.

  • J’aimerais savoir où en sont ces discussions. La presse rapporte qu’avec les capacités de testing augmentées, ce sont 2054 tests à court terme qui vont pouvoir être effectués dans les maisons de repos en Région bruxelloise. Qu’est-ce qu’on entend par « à court terme » ? Est-ce suffisant pour tester tout le monde ou faudra-t-il faire des choix ?

J’insiste à nouveau sur la situation de fragilité dans laquelle se trouvent ces institutions, il me semble urgent d’y généraliser le dépistage à tous les employés et pensionnaires.

Les décès vraisemblablement liés au Covid-19 ne font qu’augmenter, et les proches ne peuvent même pas connaître avec certitude la cause du décès de leur parent. À cela s’ajoute la psychose dans laquelle sont plongés les soignants et le personnel des maisons de repos. Je connais des personnes qui travaillent dans ce secteur, et qui me rapportent que la situation n’est plus humainement gérable.


Troisièmement, concernant la disponibilité des tests :


Je lis dans la presse que l’Université de Liège a développé des réactifs, permettant d’augmenter la capacité de dépistage en Belgique. Cette nouvelle est un grand soulagement. Cela permettra d’élargir les dépistages prioritaires.

Certaines sources parlent de 10.000 dépistages par jour, d’autres de 40.000.

  • Qu’en est-il réellement ?

  • Et pouvons-nous en savoir plus sur la distribution des tests en Région bruxelloise ?


Quatrièmement, concernant la saturation des hôpitaux :


Il y a une semaine, on apprenait que le plan de répartition des patients dans les hôpitaux était activé. J’en comprends que c’est la dernière étape avant la saturation complète des hôpitaux et toutes les conséquences dramatiques que cela entrainerait.


  • Lors de la dernière séance, le Ministre Maron nous a communiqué des chiffres précis, et rassuré quant aux capacités litières restantes à Bruxelles. Où en est-on actuellement ? Pense-t-on toujours pouvoir éviter la saturation ?


Cinquièmement, concernant la possible pénurie de médicaments :


En complément des respirateurs, le traitement des malades se réalise à l’aide de certains médicaments, notamment des curares, qui permettent justement l’utilisation de ces respirateurs.


  • Est-ce que la Région suit l’évolution du stock de ces médicaments, et peut nous informer concernant la gestion du risque de pénurie ?


Enfin, une rapide question sur le plan économique :


Le Ministre Clerfayt annonçait la semaine dernière être en contact avec les refuges bruxellois. Le Gouvernement était alors en phase de réflexion sur une aide financière à apporter à ce secteur.


  • J’aimerais savoir si cette réflexion a déjà abouti à une décision.


© Copyright Victoria Austraet 2020

  • Facebook
  • YouTube