L'action de la Cocof contre le Covid-19 au 10 avril 2020

Questions posées au Collège de la Commission communautaire française le 10 avril 2020. Écoutez l'intégralité en cliquant ici.

Concernant les violences intrafamiliales et conjugales, j'entends qu'une task-force travaille sur cette problématique, qu'un numéro d'urgence a été créé, et que 50 places d'hôtel ont été réquisitionnées et mises à disposition. J'aimerais en savoir plus sur la situation actuelle. La police devait transmettre des chiffres, quels sont-ils ?

Concernant les centres de planning familial, vous parlez de garantir le maintien des IVG et de la contraception dans ces centres. Il est évidemment extrêmement important que la crise que nous connaissons ne représente pas un frein supplémentaires pour les femmes en besoin de ces services, surtout lorsque l'on apprend que les hôpitaux les renvoient vers ces plannings. J'aimerais dès lors savoir comment la situation est gérée dans ces centres.

Aussi, je voulais savoir si quelque chose était prévu en matière de prévention pour les personnes souffrant de maladies chroniques, de diabète ou de maladies cardio-vasculaires afin de les inciter à prendre soin de leur santé et à consulter quand cela est nécessaire. Il s'agit d'éviter un maximum les décès collatéraux qui seraient indirectement liés au coronavirus s'ils ne sont pas pris en charge à cause de cette crise.

Par rapport aux personnes âgées, y a-t-il quelque chose de prévu en matière d'aide apportée aux individus isolés, qui n'ont pas forcément accès aux réseaux sociaux et autres ?

Et enfin, de la même manière, j'aimerais savoir si une aide est prévue par la Cocof pour les personnes prostituées, qui sont des personnes déjà généralement dans une situation de grande fragilité.


© Copyright Victoria Austraet 2020

  • Facebook
  • YouTube